BetClic Everest critique la législation française

Stéphane Courbit, président du conseil d’administration et actionnaire à 50% du groupe BetClic Everest, a vivement critiqué les autorités françaises pour avoir imposé « la pire des lois de jeux en ligne en Europe ». Il a nommé les niveaux de taxation « absurdes » et a suggéré que la législation française encourageait la fraude.

Dans des commentaires faits pour Le Figaro, Stéphane Courbit a déclaré:
« Le président et le gouvernement ont eu le courage de décider d’ouvrir ce marché. Mais la loi française est absurde dans son application. C’est la pire en Europe. Elle ne nous permet pas d’exister: nous sommes surtaxés, la portée des jeux autorisés est trop limitée et le taux de retour aux joueurs est trop faible ».

Le récemment rebaptisé Groupe BetClic Everest a commencé à afficher de bons résultats lorsque la nouvelle réglementation a produit ses premiers effets, principalement en raison de la Coupe du Monde. Pendant les mois de juin et juillet, le site a eu plus de 10,000 parieurs par jour, mais cette tendance s’est inversée en août et a continué à baisser en septembre, ne montrant aucun signe de relance.

« Le problème est le taux de retour aux joueurs imposé par la loi française. A ce jour, nous ne pouvons pas reverser plus de 85% de l’argent aux joueurs. Partout en Europe, et chez les opérateurs sans licence de France, le taux de retour est de 96%. Nous n’avons pas imaginé comment cela serait décevant pour les joueurs français, qui savent que les taux d’autres sites non-autorisés sont beaucoup plus élevés.

Dans les cinq premiers mois après l’ouverture du marché réglementé français, le montant total des paris sportifs a atteint 350 M €. Selon l’Arjel, le pari moyen d’un joueur par semaine, sur les sports, le poker et les courses de chevaux, a été au cours de ces cinq mois de 110€, en hausse par rapport aux 100€ au cours des quatre premiers mois.

« La législation française favorise plutôt la fraude », a ajouté le président BetClic. « Les joueurs savent qu’ils ont intérêt à jouer sur des sites qui ne sont pas autorisés et ils n’hésitent pas le faire. L’Autorité de régulation des jeux en ligne a annoncé que la loi avait réduit par deux tiers le nombre de joueurs des sites illégaux. Notre analyse est que les sites autorisés en France ne représentent pas plus de 30% de la valeur du marché. Arjel fait ce qu’elle peut, mais avec seulement 20 personnes chargées, il est impossible d’arrêter les sites illégaux.

Par comparaison, la Chine a annoncé la fermeture de 2.500 sites de jeux illégaux dans les quatre derniers mois. Mais il y a 40.000 employés chinois qui surveillent constamment l’Internet. La meilleure preuve que le marché illégal existe toujours, c’est que certaines sociétés cotées, qui ne respectent pas la loi française, ont publiquement montré de très bons profits au troisième trimestre.

« Aujourd’hui, il y a que des perdants. La loi doit évoluer plus rapidement ou elle risque de jeter le jeu en ligne entre les mains des opérateurs illégaux. BetClic Everest Group, le seul opérateur français, produit un quart de son chiffre d’affaires en France, mais il ne peut pas se permettre de vivre sur son marché domestique. Il est un handicap majeur, de s’étendre à l’étranger. La loi française, telle qu’elle est, empêche les groupes français de se développer, mais favorise les groupes étrangers. C’est un paradoxe ».

Marvel, mis en difficulté par Cryptologic et PlayTech

Pendant les 5 dernières années, Marvel Comics et le développer de jeux en ligne Cryptologic ont formé un partenariat de succès. Mais les choses ont viré à l’aigre et Cryptologic a depuis peu entamé une procédure d’arbitrage à l’encontre du célèbre créateur de bandes dessinées, sous l’accusation de rupture de l’accord de licence signé par les deux.

Le partenariat entre les deux compagnies a débuté en 2005. Cryptologic a obtenu les droits de licence exclusive pour l’utilisation des super héros Marvel en tant que thèmes de leurs machines à sous. La durée contractuelle de l’entente s’étendait jusqu’en 2013. Au cours des 5 dernières années, de ce partenariat sont issus 17 jeux, dont Blade, Spiderman, Hulk et Devil.

En 2009, cependant, une filiale de Marvel (Marvel B.V.) a remis en cause la question de l’exclusivité du contrat, en signant un contrat similaire avec PlayTech. Le nouveau partenaire Marvel est un concurrent redoutable de Cryptologic.

Dans un communiqué de presse, Cryptologic a déclaré qu’on avait tenté de résoudre le problème en dehors du tribunal, mais que Marvel n’avait pas coopéré. Le but de Cryptologic est de protéger ses droits de licence exclusive et la société voit l’action en justice comme en dernier ressort.

Le poker combat le stress

Selon une étude récente, les jeux aident les gens à réduire leur niveau de stress. L’étude montre que le niveau de cortisol baisse jusqu’à 17% durant le jeu.

Des dizaines de millions de personnes jouent au poker en ligne partout dans le monde parce que c’est amusant et stimule l’esprit. Maintenant, une autre qualité peut être ajoutée à la liste – il contribue également à réduire le niveau du stress.

Cette conclusion est celle d’une étude réalisée par un groupe de scientifiques canadiens. Ils ont découvert que le cortisol, mieux connu comme « l’hormone du stress » est réduit chez les joueurs de poker en ligne. L’étude a révélé que le niveau de cortisol baisse de jusqu’à 17% lorsque quelqu’un joue au poker.

Selon les chercheurs, les joueurs deviennent tellement absorbés par le jeu qu’ils oublient des contraintes et du stress quotidien et dirigent leur attention vers d’autres processus mentaux. Cet effet calmant réduit le stress qu’ils accumulent quotidiennement.

L’étude fait aussi valoir que les autres jeux de casino ont des effets similaires.

Ce rapport fait suite à des études antérieures menées par d’autres scientifiques qui ont démontré les avantages qu’apporte le poker au développement mental. Selon ces recherches, l’activité cérébrale pendant le jeu peut provoquer une amélioration de la fonction cognitive et le ralentissement du processus de vieillissement du cerveau.

Patrick Partouche, interpellé dans une enquête de la police

Le 2 février, Patrick Partouche, patron du groupe de casinos éponyme, a été mis en garde à vue durant quelques heures. La raison? Son interpellation dans une enquête sur un dénommé Michel Soret, considéré comme l’un des mafieux niçois. Patrick Partouche, comme quatre autres personnes ayant de diverses connexions avec Soret a été placé en garde à vue pour être entendu dans l’enquête.

Peu après avoir été retenu, Patrick Partouche a été libéré pour des raisons médicales. La garde à vue pourrait être quand-même reprise si besoin est.

Michel Soret est enquêté depuis juin 2009 pour « tenue de jeux clandestins, trafic de cigarettes et extorsion de fonds ». Il n’est pas démontré, mais le patron du réputé groupe de casinos se ferait coupable, aux yeux de la police, d’avoir dissimulé son propre racket exécuté par des mafieux niçois. Les enquêteurs voudraient aussi savoir si des manoeuvres frauduleuses avaient été faites quant aux finances du groupe Partouche. Les quatre individus gardés eux-aussi à vue, employés d’une société de sécurité prestataire du groupe Partouche, sont soupçonnés d' »extorsion de fonds en bande organisée ».

Le groupe présidé par le renommé homme d’affaires compte 47 casinos en France, dont la plupart dans le sud du pays. De tous les casinotiers de la Toile, Partouche est celui qui a bravé le plus l’interdiction des jeux en ligne. La société a défié la loi, en lançant ses propres sites de jeux avec des serveurs hébergés à l’extérieur de la France, selon l’exemple des sociétés étrangères. Ses démarches ont été inébranlables et Patrick Partouche a fait savoir qu’il fermerait ses sites seulement si toutes les autres sociétés fonctionnant en France en faisaient autant.

Carrousel du Louvre héberge le premier salon de jeux « Winner 2010″

En mai 2010, le Paris sera la capitale du jeu en Europe. Entre le 28 et le 30 mai 2010, Carrousel du Louvre accueillera le premier Salon du jeu de la juridiction européenne. Le nouvel événement portera le nom « Winner 2010″ et son organisation au Carrousel du Louvre témoigne de l’importance qu’il présente  pour l’industrie.

L’organisateur de l’événement sera la société Winner Exposition. Celle-ci vise à encourager et à informer le grand public au sujet des jeux d’argent tels que le poker, des courses de chevaux et des paris sportifs.

Comme le marché des jeux en ligne est en développement en France et partout en Europe, le moment pour cette manifestation ne pourrait pas être mieux choisi.

Le salon précédera les débuts du poker, des courses hippiques et des paris sportifs sur le marché français en ligne. Le salon servira de plateforme pour les opérateurs qui se présentent devant les consommateurs français avec des « produits » de jeu en ligne.

« Winner 2010″ sera un événement interactif. Les novices qui veulent s’initier au poker recevront des leçons en direct des professionnels du jeu. Le salon est censé également générer plus d’intérêt pour les jeux de casino traditionnels, comme la roulette ou le blackjack. Les opérateurs participant à l’exposition auront l’occasion de se faire une idée sur le niveau d’intérêt du public français et de présenter leurs offres d’une manière attrayante.